Préparation physique au tennis : l'endurance

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Souvent considéré à tort comme un sport de résistance, le tennis est un sport où l’endurance a une place prépondérante. En effet, un joueur ayant une technique moins efficace qu’un autre mais étant plus endurant sera plus performant au cours du jeu...

Article de Pierre Monteiller, joueur classé à 15/1 et entraîné par les coachs du team Parangon

La préparation physique au tennis

Préparation  physique au tennis : l'importance de l'endurance

Souvent considéré à tort comme un sport de résistance, le tennis est un sport où l’endurance a une place prépondérante.

En effet, un joueur ayant une technique moins efficace qu’un autre mais étant plus endurant sera plus performant au cours du jeu. Ce paramètre important de la condition physique permet effectivement à un joueur de prendre plus de plaisir et surtout à jouer avec un niveau élevé plus longtemps.

De plus, l’endurance implique une faculté de récupération après l’effort plus élevée et plus rapide. En conséquence de quoi, un joueur endurant sera un joueur lucide et appliqué techniquement.

Il est bien évident que cette capacité physique ne fait pas tout : elle comporte des limites dans son apport tennistique. Cependant, un joueur doit tâcher de l’améliorer si il veut progresser.

L'endurance au tennis est synonyme de réussite

La capacité d’endurance peut s’avérer décisive car elle permet de continuer à jouer à un rythme soutenu tout au long d’un point.

Elle confère ensuite au joueur de palier un manque technique puisqu’il sera en mesure d’aller chercher et renvoyer une balle une fois de plus que son adversaire.

Par exemple, quand j’avais 12 ans je me suis classé 30 en ayant une faible technique mais une bonne endurance qui m’a permis de battre des adversaires bien plus performant d’un point de vue technique. Donc, à l’échelle d’un point cela se traduit par une plus grande faculté à renvoyer la balle en dernier et donc de gagner l’échange.

L’endurance ne se limite pas seulement au point : elle permet de durer dans un jeu entier car cela permet de récupérer entre les points et ainsi être performant tout au long du jeu.

A titre d'exemple, un joueur pourra perdre les trois premiers points du jeu mais si il est réellement très endurant il pourra jouer avec la même intensité qu’au début du jeu alors que son adversaire en sera incapable et perdra le jeu. 

De plus, un jeu qui s’éternise est un jeu où l’on voit les techniques respectives et les réflexes des deux joueurs diminuer. L’endurance permet de palier cette diminution puisque cela permet une bonne oxygénation du corps et donc a fortiori du cerveau. Le cerveau, étant bien irrigué et approvisionné, permet au joueur d’être lucide et présent mentalement.

A l’échelle d’un set ou d’un match, l’endurance amène une capacité à résister à la douleur des muscles endoloris et à récupérer une certaine forme d’explosivité musculaire. Cela se constate du fait qu’un joueur physiquement endurant, même après un match très long et très fatiguant, aura peu de courbatures comparé à un joueur moins endurant qui lui aura les muscles tout endoloris.

Pendant l’effort, lorsque l’action demande une énergie assez conséquente, de l’acide lactique se forme dans les muscles. C’est cet acide qui est à l’origine des douleurs musculaires qui surviennent après l’effort intense.

L’endurance permet à l’individu de développer la capacité de limiter la création d’acide lactique et dans le même temps accélérer son élimination. Le joueur ressentira donc moins vite, moins intensément et moins longtemps les douleurs musculaires dues à l’effort. Cette absence d’acide lactique permet donc de garder son explosivité musculaire et d'être tonique tout au long du match donc bien plus performant d’un point de vue physique.

L'endurance : composantes fondamentales du mental, de la technique et de la tactique

L'endurance : composantes fondamentales du mental, de la technique et de la tactique

Il est clair que d'être très endurant ne fais pas d’un joueur un grand champion mais cela lui permet d’avoir la possibilité d’augmenter le niveau de certaines des composantes fondamentales du tennis à savoir le mental, la technique et la tactique.

En effet, il aura une plus grande tactique puisqu’il sera à même de discerner les aspects du jeu de son adversaire et ainsi appuyer sur ses faiblesses. De même, il possédera un mental plus performant puisqu’il sera lucide et pourra ainsi se concentrer davantage. Enfin, en étant concentré, le joueur peut penser à sa technique et à la correction de ses erreurs : il est donc meilleur techniquement!

Améliorer sa capacité d'endurance

Il reste donc à savoir comment améliorer son endurance. Pour cela, il faut développer ses capacités physiques tout en apprenant à optimiser ses réserves énergétiques.

Pour développer ses capacités physiques, on peut faire de la course à pied d’endurance d’une durée de 30 minutes par semaine. On peut ajouter à cela 100 sauts à la corde à sauter par semaine. C’est un entraînement léger qui peut bien sûr être grandement renforcé : tapis de course, vélo cardio-training, natation de longue durée, ski de fond…

Après avoir renforcé ses capacités physiques, le joueur doit savoir gérer ses réserves énergétiques. Il doit savoir quand il lui faut reprendre de l’énergie : c’est un travail individuel et personnel puisqu’il s’agit de se connaître soi même. Pour information, je sais qu’il me faut une barre de céréales au bout d’une heure de jeu.

L’endurance est donc une facette du tennis très importante, qu’il faut développer et entretenir si l'on souhaite progresser dans une idée de long terme car tenir un échange demande des qualités d’endurance indiscutable.

E-mail

Commentaires   

as
0 #1 as 20-03-2015 21:54
Je recommande la lecture de cet article
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

A découvrir également - Sport, santé et bien-être