La santé par l’équilibre acido-basique

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

L’équilibre acido-basique, ou homéostasie du pH, est une fonction du corps humain qui vise à réguler le PH du plasma. Il s'agit donc de l’équilibre entre l’acidité et l’alcalinité d’un organisme vivant. Concrètement, c’est la capacité de l’organisme à maintenir certaines caractéristiques internes...

La santé par l'équilibre acido-basique

La santé par l’équilibre acido-basique


L’équilibre acido-basique, ou homéostasie du pH, est une fonction du corps humain qui vise à réguler le PH du plasma. Il s'agit donc de l’équilibre entre l’acidité et l’alcalinité d’un organisme vivant.

Concrètement, c’est la capacité de l’organisme à maintenir certaines caractéristiques internes de son corps comme la température interne à un niveau constant.

Plusieurs facteurs influencent cet équilibre acido-basique tels que l’alimentation et les déchets acides de notre métabolisme. Le pH est une unité qui permet de mesurer l’acidité ou l’alcalinité d’une solution ou d’un organisme.

Ainsi, en cas d’équilibre acido-basique, le pH sera égal à 7,0 mais en cas d’acidité, il est compris entre 0 et 7,0 et en cas d’alcalinité, il est compris entre 7,0 et 14. Si le corps humain a besoin d’acidité pour la digestion, il est important pour celui-ci de maintenir constamment son équilibre acido-basique, il en va de sa santé et de son bon fonctionnement !

Problèmes en cas de rupture de l’équilibre acido-basique

Lorsque la physiologie de l'équilibre acido-basique est rompue, cela signifie que les déchets acides produits par le corps n’ont pas été correctement éliminés. Pour rétablir l’équilibre, le corps ira puiser dans ses réserves moléculaires (carbonate de calcium, magnésium, potassium...) ce qui peut entraîner une déminéralisation de l’organisme.

Les déchets acides en excès seront transportés par le sang et stockés dans les tissus conjonctifs et causeront à long terme une acidose métabolique latente. Le transport de l’oxygène et des nutriments sera affecté ainsi que l’activité enzymatique et le système immunitaire. D’autres problèmes peuvent résulter de ce déséquilibre comme un gain de poids, l’obésité ou encore le diabète.

Les pratiquants de musculation ont une alimentation fortement protéinée et riche en céréales, notamment lors des phases de prise de masse. Ils sont donc particulièrement exposés à ces problèmes avec à la clef une appartition de la fatigue chronique, des blessures et un net ralentissement des progrès musculaires.

Le déséquilibre acido-basique pour des bodybuilders peut également causer de l’arthrite, une inflammation aux articulations, des pierres aux reins, des maladies de la vessie, des maladies cardiovasculaires, des maladies chroniques, le cancer, l’ostéoporose et des problèmes hormonaux. 

On peut aussi observer un vieillissement prématuré, la prolifération fongique et de levures, des dégâts dus aux radicaux libres, une digestion et un système d’élimination lent, une baisse d’énergie et une asthénie musculaire.

Comment être en bonne santé et avoir un équilibre acido-basique optimal ?

Le rôle de l'alimentation et de la diététique est primordial pour celui ou celle qui recherche un bon équilibre acido-basique et souhaite retrouver sa vitalité. Un régime équilibré est indispensable pour éviter les pièges courants et élaborer un programme alimentaire propice à la fois à une bonne santé générale et à des progrès sur la voie de la construction musculaire.

La première chose à faire est de réduire sa consommation de chlorure de sodium (sel de table, aliments riches sen sel comme le pain, le fromage, les plats industriels et la charcuterie).

Augmenter sa consommation de fruits et légumes est aussi important car ils sont riches en potassium (bananes, pommes de terre, pruneaux...).

Certaines cuissons doivent être évitées comme la cuisson à l’ébullition ou cuisson anglaise. Il faut plutôt privilégier la cuisson à la vapeur.

Il est aussi vital pour l’équilibre acido-basique des reins de consommer beaucoup d’eau, environ 2 litres d’eau minérale ou gazeuse par jour.

Les boissons alcoolisées, comme les sodas, le café, le thé et bien évidemment le tabac sont à éviter car ils peuvent augmenter le taux d’acidité du corps.

L’alcool et le tabac peuvent endommager le foie. Les aliments dont le PRAL (Potential Renal Acid Load) est négatif sont conseillés pour leur faible apport en acidité.

Pour l’équilibre de la flore intestinale, on peut avoir recours à un des compléments alimentaires pour équilibrer l'acido-basique du corps.

Il est également recommandé de pratiquer une activité sportive régulière et d’apprendre à gérer le stress. Une pratique sportive modérée favorise la gestion du stress, la ventilation pulmonaire et l’élimination des déchets acides.

E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir